Faire venir une tête d’affiche musicale sur un événement d’entreprise : les conseils

Qui a dit que ce n’était pas possible ? A condition de mettre la main au portefeuille, il est possible pour votre événement professionnel de faire venir une tête d’affiche de la musique française ou internationale. DJ, chanteur, musicien ou groupe, de nombreuses possibilités s’offrent à vous !

 

Quelle utilité pour votre événement ?

Pour l’entreprise organisatrice de l’événement, il s’agit véritablement d’une histoire d’image. Faire venir une tête d’affiche de la musique vous permettra de vous crédibiliser davantage auprès de votre auditoire, de votre public ou de vos invités (actionnaires, partenaires, collaborateurs…). L’effet “Waouh” sera immédiatement présent si l’opération est correctement orchestrée. L’occasion également de remplir le programme de votre événement avec une animation exceptionnelle.

 

Qui faut-il contacter pour faire venir un artiste ?

Maison de disque, booker, tourneur, manager, agent artistique, promoteur… Qui faut-il contacter pour faire venir un artiste sur votre événement ? Tout d’abord, il faut savoir que tous les artistes ne font pas forcément ce genre d’opération. Certains pour des raisons d’image et d’autres pour des raisons artistiques.

 

La meilleure solution est de contacter le booker (ou “tourneur”) de l’artiste concerné. Via une simple demande par mail, vous aurez une réponse assurée si votre requête est sérieuse. Pour trouver ces contacts, vous pouvez soit :

  • Réaliser vous même vos petites recherches (via les réseaux sociaux, le site internet de l’artiste…), mais attention aux arnaques !
  • Faire appel à une agence événementielle spécialisée comme Evenstar pour organiser l’ensemble de l’opération.

 

Quelles sont les conditions ?

Evidemment, faire venir une tête d’affiche est possible uniquement sous plusieurs conditions. Chaque artiste fixe les siennes. Elles dépendent en général de l’artiste (français ou international) et de sa notoriété auprès du grand public. Concernant les conditions applicables, on en distingue plusieurs parties :

  • Le set (autrement dit, l’animation) : que voulez vous faire faire à l’artiste ? Qu’il joue 1 musique, 2, 3 ou un concert entier ? Qu’il soit l’ambassadeur de votre événement ? …
  • Le cachet (la contrepartie financière) : combien êtes vous prêts à investir pour faire venir votre tête d’affiche ?
  • Les VHR : il s’agit des frais (à votre charge) qui permettront d’assurer le déplacement de l’artiste (et de son équipe), son hébergement et sa restauration. Quand certains se contenteront d’un petit hôtel, d’autres exigeront une suite en 5 étoiles et un chauffeur privé (voire plus)

 

L’artiste ne se déplace en général jamais seul. Il est au moins accompagné de son manager / agent, personne qui sera l’interlocuteur principal entre vous et l’artiste. Il peut aussi être accompagné d’un staff et/ou de ses musiciens.

 

Le rider et la fiche technique

Il s’agit de documents très importants et à prendre obligatoirement en compte pour la venue de la tête d’affiche de votre événement.

  • La fiche technique : elle regroupe toutes les conditions techniques pour faire jouer l’artiste sur scène : sonorisation obligatoire, éclairage, backline (instruments et matériel)…etc. La fiche technique est envoyée aux organisateurs afin que l’artiste ne soit pas perdu sur chaque nouvelle scène.
  • Le rider : il s’agit d’un document qui vient en complément de la fiche technique. Il décrit davantage les fameux VHR (Véhicule-Hébergement-Restauration) et conditions de management (déplacements à prévoir, type de restauration, nombre de techniciens et musiciens sur la route avec l’artiste…etc.).

 

Combien coûte une tête d’affiche de la musique ?

Tout d’abord, attention aux chiffres qui paraissent dans les médias, il sont parfois anciens, erronés ou même totalement faux. Un artiste aura un cachet très variable et très différent selon sa notoriété, son activité, son ancienneté ou selon la commission récupérée par son manager par exemple. Aujourd’hui, même s’ils nécessitent moins de moyens techniques que les chanteurs ou les groupes, les DJs se voient octroyer des cachets aussi élevés que les grands chanteurs de la scène internationale.

 

Pour démontrer ces disparités, un DJ français à moyenne notoriété vous coûtera entre 3k et 10k€ pour une ou deux heures de prestation. Un DJ à forte notoriété (passages en radio, bonne ancienneté…) vous sera facturé entre 20k et 60k€. Enfin, les importants “guests” internationaux qui réalisent des tournées mondiales et connus par tous vous coûteront de 80k à +1m€ pour 1 ou 2 heures de présence.

 

Les cachets sont sensiblement les mêmes pour les chanteurs ou les groupes. Faire venir Louane, Vianney, Christophe Maé ou Patrick Bruel n’est pas donné à tout le monde mais reste envisageable sous certaines conditions pour les entreprises.

 

Conclusion

Comme nous venons de le voir, faire venir une tête d’affiche n’est pas de tout repos, autant pour le portefeuille que pour l’organisation. La meilleure solution reste encore de faire appel à une agence événementielle comme Evenstar pour gérer l’ensemble du projet. Tout dépend ensuite des artistes, du contenu et de portée de votre événement d’entreprise.

 

Autre piste : nous entendons également de plus en plus parler des “influenceurs”, ceux qui cartonnent sur les réseaux sociaux. Eux sont les rois du marketing et peuvent également s’avérer intéressants pour votre événement professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien